Kaléidoscope féminin 

La femme, objet et pouvoir d’attraction
dans l’œuvre d’Anglada-Camarasa

Utilisez les touches W, A, S et D pour vous déplacer dans la pièce.
Utilisez le bouton gauche de la souris pour changer de vue.
Utilisez le bouton central de la souris pour développer les informations de chaque œuvre.

Hermen Anglada-Camarasa

(Barcelone, 1871 – Port de Pollença, 1959)

Auteur inconnu. Photographie de Hermen Anglada-Camarasa, c. 1917. Archives de la famille Anglada-Camarasa, Port de Pollença

Hermen Anglada-Camarasa (Barcelone, 1871 – Port de Pollença, 1959) est considéré comme le peintre catalan ayant acquis la plus grande renommée internationale parmi les peintres d’avant le temps des avant-gardes. Membre de la deuxième génération du modernisme en Catalogne et représentant majeur du postimpressionnisme, il suit les cours des maîtres Modest Urgell et Tomàs Moragas avant de partir pour Paris, en 1894, afin d’y poursuivre sa formation. Dans la capitale française, fasciné par la toute nouvelle lumière électrique et par la femme parisienne, il se lance dans la représentation des scènes de la vie nocturne du Paris mondain et élégant, notamment la représentation de la prostitution de luxe. Il se rend à nouveau dans la ville, en 1897, où il vit sans discontinuer jusqu’en 1914. La Grande Guerre le contraint à s’installer à Port de Pollença, sur l’île de Majorque, où il restera, non sans quelques interruptions, jusqu’à la fin de sa vie.

Anglada est connu comme peintre paysagiste, mais il doit surtout sa célébrité aux portraits de femmes qu’il a réalisés, pour la plupart, alors qu’il vivait à Paris : des courtisanes parisiennes aux femmes aisées ou aristocrates en passant par les Bohémiennes et les femmes du folklore espagnol (valenciennes, andalouses et madrilènes). Ce sont des incarnations de la féminité aux formes, aux caractéristiques et aux noms différents, reflets d’idéologies et de croyances typiques d’une société patriarcale où les différences entre les sexes, les classes sociales et les groupes ethniques étaient nettement marquées. Des clivages sociaux qui favorisaient l’homme blanc des classes aisées et l’ont amené à diriger le monde de l’art, réduisant les femmes à de simples objets de représentation et passant sous silence les créations de certaines artistes qui voulaient se faire une place dans cette profession.

Visitez l’exposition virtuelle

Utilisez les touches W, A, S et D pour vous déplacer dans la pièce.
Utilisez le bouton gauche de la souris pour changer de vue.
Utilisez le bouton central de la souris pour développer les informations de chaque œuvre.

Espace 1
Les premières femmes

Espace 2
La courtisane parisienne

Espace 3
La gitane

Espace 4
Les femmes du folklore espagnol

Espace 5
Portraits

Kaléidoscope féminin 

La femme, objet et pouvoir d’attraction dans l’œuvre d’Anglada-Camarasa

Exposition virtuelle

Museu d’Art de Girona

Organisation et production :
Museu d’Art de Girona
(Agència Catalana del Patrimoni Cultural)
Direction :
Carme Clusellas
Commissariat :
Cristina Ribot
Commissariat Année Anglada Camarasa :
Francesc Fontbona
Bernat Puigdollers
Coordination :
Aurèlia Carbonell
Cristina Ribot
Conception graphique et d’exposition :
aeiou – estudi creatiu
3D et dessin des niveaux :
groc studio
Mise en page web :
Joan López – Foster the market

Photographies :
Archives de la famille Anglada-Camarasa, Port de Pollença
Archives de la famille Llort
Archives Municipales de Pollença
Ars Casacuberta Marsans, Barcelone
Banque d’images Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía
Banque d’images VEGAP
Biblioteca Museu Víctor Balaguer. Vilanova i la Geltrú
Biblioteca Nacional de España
Bibliothèque nationale de France
Collection Anglada Camarasa. Fundació « la Caixa »
Collection Carmen Thyssen-Bornemisza
Collection d’Art ABANCA
Look and Learn
Museo de Bellas Artes de Asturias. Collection Pedro Masaveu
Museo de Bellas Artes de Bilbao
Museo Gauchesco Ricardo Güiraldes, San Antonio de Areco, Argentine
Museo Nacional de Bellas Artes, Buenos Aires, Argentine
Museu de Montserrat
Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelone (2022)
The Print Collector / Heritage Images / Alamy
Wikimedia Commons
815 Gallery, Kansas City
© Anglada Camarasa, VEGAP, Girona, 2022
© Bilboko Arte Ederren Museoa-Museo de Bellas Artes de Bilbao
© Christie’s Images / Bridgeman Images

Conseils linguistiques et traductions : 
Incyta – Serveis Lingüístics
Presse et communication :
Àngels Miralles. Tramoia Produccions Culturals
Remerciements :
Joan Toni Alemany, Beatriz Anglada-Camarasa, Nimfa Bisbe, Sílvia Borau, Dora Brucas, Marta Calvo, Fernando Casacuberta, Diego Cascón, Pilar Cuerva, Francesc Fontbona, Ana Gallego, Nadia Hernández, Paula Lafuente, Gemma López, Adriana Marin, Jozef Marlow, Miquel Marzal, Montse Mur, Montse Palomar (Députation de Barcelone), Mar Pérez, Gabriel Pinós (Galerie Gothsland), Silvia Pizarro, Bernat Puigdollers, Jordi Pujol, María Rivas, Sandra Rosas, Mireia Rosich, Esteve Serra, Alicia Serrano, Concepción Suárez et Cristina Vila.

Direction :
Carme Clusellas
Equipe technique :
Elena Boix
Aurèlia Carbonell
Carme Martinell
Antoni Monturiol
Administration :
Adriana Cle
Dori Mesa
Entretien :
Josep Clusells
Service clients :
Teresa Herms
Pilar Ramírez
Pere Romans
Íngrid Salvi
Communication :
Àngels Miralles. Tramoia Produccions Culturals
Activités et éducation :
Marta Grassot et Anna Llosas. Punt de fuga

Allez en haut de la page Allez en haut de la page
Aller à la page de vente de billets Aller à la page de vente de billets Billets Accédez à la page contenant le formulaire pour vous abonner à la newsletter Accédez à la page contenant le formulaire pour vous abonner à la newsletter Newsletter Allez sur la page avec le formulaire de contact pour nous envoyer un message Allez sur la page avec le formulaire de contact pour nous envoyer un message Contactez

A Decrease font size. A Reset font size. A Increase font size.